Logo Canada21.tv
Inscription Newsletter Canada21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Un site internet pour apprendre le québécois ? L’idée est aussi saugrenue qu’évidente. Créé il y a seulement deux mois par un jeune Breton du nom de Pierre Moreau, le site « j’apprends le québécois » fait déjà référence sur la toile. Lancé en collaboration avec Alexandre Coutu, professeur, traducteur pour le gouvernement québécois et auteur de Le québécois en 10 leçons, le site dispense « une méthode d'apprentissage du français québécois très éducative », précise son fondateur avant d’ajouter : « Nous sommes partis du contenu du livre d'Alexandre pour mieux le dépasser ». C’est après un séjour au Canada de 2010 à 2015 que le jeune Breton a eu l’idée de partager son expérience en montrant notamment les particularités et les richesses de la langue. « Si les québécois peuvent se faire comprendre de tous -y compris dans un français international parfait- à l'oral et au quotidien, le français de Québec possède néanmoins assez de différences pour ne pas être nécessairement compris par les Français », précise Pierre Moreau. « Un jour, on me demanda de chercher un « dépanneur ». Je me mis donc en quête d'un garagiste. En réalité, il était question d'une épicerie de nuit, d'un commerce de proximité ».

Contenu de la vidéo : Un site internet pour apprendre le québécois ? L’idée est aussi saugrenue qu’évidente. Créé il y a seulement deux mois par un jeune Breton du nom de Pierre Moreau, le site « j’apprends le québécois » fait déjà référence sur la toile. Lancé en collaboration avec Alexandre Coutu, professeur, traducteur pour le gouvernement québécois et auteur de Le québécois en 10 leçons, le site dispense « une méthode d'apprentissage du français québécois très éducative », précise son fondateur avant d’ajouter : « Nous sommes partis du contenu du livre d'Alexandre pour mieux le dépasser ».
C’est après un séjour au Canada de 2010 à 2015 que le jeune Breton a eu l’idée de partager son expérience en montrant notamment les particularités et les richesses de la langue.
« Si les québécois peuvent se faire comprendre de tous -y compris dans un français international parfait- à l'oral et au quotidien, le français de Québec possède néanmoins assez de différences pour ne pas être nécessairement compris par les Français », précise Pierre Moreau.
« Un jour, on me demanda de chercher un « dépanneur ». Je me mis donc en quête d'un garagiste. En réalité, il était question d'une épicerie de nuit, d'un commerce de proximité ».

Mots clés liés : Canada, France, j’apprends le québécois, langue, 10 leçons, Québec, richesse, Alexandre Coutu

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Canada21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Canada21.tv