Comment arrêter un tic à l’œil ?

Un tic oculaire est un mouvement involontaire et répétitif qui, bien que non perceptible, peut être très gênant. En avez-vous déjà eu un ?

Voici les causes possibles des tics oculaires et comment vous pouvez soulager cette gêne et prévenir, dans la mesure du possible, sa réapparition.

Que faire quand on a un tic de l’œil ?

Un tic est un mouvement convulsif, qui se répète fréquemment, produit par la contraction involontaire d’un ou plusieurs muscles. Un mouvement ou un son qui se distingue par son caractère involontaire et répétitif.

Le trouble involontaire compulsif, communément appelé tic, peut se présenter de différentes manières et à différents degrés.

Nous parlerons plus tard des causes des tics, mais il est intéressant de noter que, dans un grand nombre de cas, le tic est le résultat de la réponse de notre corps à un épisode de stress ou d’anxiété.

Que faire quand on a un tic de l’œil ?

L’un des tics qui apparaît le plus fréquemment est le tic nerveux d’un œil, soit le gauche, soit le droit.

Le tic oculaire, également appelé tic de l’œil, spasme oculaire ou myokymie, est, comme son nom l’indique, un tic qui apparaît dans l’œil et qui, bien que non perceptible, peut être très gênant pour la personne qui en souffre.

Pourquoi mon œil se crispe-t-il ?

Je suis sûr que vous vous êtes posé cette question plusieurs fois. Le fait est que l’élancement de l’œil est une sensation que nous avons tous éprouvée à un moment ou à un autre.

Comme nous l’avons mentionné, il est imperceptible pour les autres, mais gênant pour nous. Mais pourquoi cela se produit-il ? Selon les experts, il existe plusieurs raisons pour lesquelles ces spasmes peuvent apparaître.

Parmi les causes les plus courantes figurent :

  • Le stress.
  • La tension.
  • Fatigue.
  • Le manque de sommeil.
  • Une mauvaise hydratation ou nutrition.
  • Excès de caféine.
  • Sécheresse des yeux.
  • Des yeux fatigués.
  • Clignement excessif des yeux.
  • La consommation d’alcool.
  • allergie

Que puis-je faire lorsque j’ai un tic de l’œil ?

Bien que, comme nous l’avons indiqué, les tics oculaires aient généralement une durée limitée et finissent par disparaître sans aucun type de traitement, la vérité est qu’il existe une série de recommandations qui peuvent atténuer la gêne et réduire les risques de réapparition. Ces conseils vous aideront lorsque vous avez un tic.

Ouvrez et fermez bien les yeux

C’est-à-dire, fermez les yeux pendant environ 30 secondes et ouvrez-les bien fort. Répétez ce mouvement jusqu’à ce que vos yeux deviennent larmoyants. Pourquoi ? En effet, ces larmes vont hydrater les yeux et prévenir la sécheresse oculaire, l’une des causes des tics oculaires.

Massez la paupière en faisant des mouvements circulaires.

En cas de contraction des yeux, massez vos paupières avec des mouvements circulaires. De cette manière, vous calmerez le spasme musculaire.

Il est possible de réduire la possibilité d’avoir à nouveau un tic à l’œil :

  • Réduisez le stress.
  • Dormez pendant 7 à 8 heures.
  • Lubrifiez vos yeux avec des larmes artificielles.
  • Adoptez une alimentation saine et équilibrée.
  • Clignez des yeux plusieurs fois de suite pour garder vos yeux naturellement hydratés.

Dans tous les cas, si les élancements deviennent constants et durent des heures, voire des jours, il est conseillé de consulter un spécialiste professionnel.

Ceci ne sont que des conseils, si vous avez des doutes, de ne pas hésiter à consulter votre médecin de famille ou un spécialiste professionnel.