Garde Partagée [Définition]

Garde Partagée [Définition]

En France près d’un mariage sur deux termine en divorce. Pour les enfants, c’est une situation difficile de voir leur père et leur mère se séparer. Lorsque le juge prononce le divorce, il faut penser à l’après et notamment à l’organisation de la séparation de la famille et à la gestion de la garde conformément aux directives indiquées par le JAF (Juge des Affaires Familiales).

Il peut avoir été décidé d’une garde partagée ou alternée. Voyons ce que cela veut dire et implique pour la famille.

Quels sont les différents types de garde ?

Il existe 2 mode de garde :

  • La garde alternée
  • La garde partagée

Qu’est ce que la Garde Partagée ?

Contrairement à la garde alternée qui est un mode de garde issu d’un consentement mutuel des deux parents qui vont s’accorder sur un rythme d’alternance au niveau de la garde des enfants, la garde partagée est imposée par le juge ; les parents n’ayant pas trouvé un commun accord concernant l’alternance.

Pour la garde partagée, le juge fait se rencontrer 2 familles et une 3ème partie intervient : la nounou.

Un salarié (une nounou) va alors être choisie par deux familles et va s’occuper de la garde des enfants des 2 familles aux différents domiciles alternativement. Par exemple : 1 semaine de garde dans la résidence de la famille n°1 puis 1 semaine de garde au domicile de la famille n°2

Comment fonctionne la garde partagée ?

La garde partagé est un mode de garde où deux familles vont faire garder leurs enfants en alternance chez l’un puis chez l’autre. Une présentation de la nounou est organisée avec l’enfant. Puis si tout se passe bien. Les modalités de garde sont fixées (tarif, congés payés, droit, semaines de garde, services) et un contrat de travail est rédigé pour stipuler les droits de chaque partie : la partie parentale et la partie salariale.

Les avantages de la garde partagée sont nombreux :

  • Une meilleure sociabilisation de l’enfant
  • une diminution de la charge parental
  • Un aménagement plus facile des horaires
  • Un coût réduit, car réparti entre les 2 familles

Garder une forte relation enfant – parent

Pour toute mise en place d’une séparation, l’enfant doit toujours être placé au centre afin de faire valoir sa parole face à celle des parents, et ce, quelque soit la décision de jugement du tribunal et les conseils de l’avocat.

Chaque parent doit écouter attentivement les désirs et intérêt de son enfant afin que la garde partagée se passe dans les meilleurs conditions.

La garde alternée n’étant pas toujours possible, le droit du juge de prononcer une garde partagée peut permettre aux enfants de connaitre d’autres enfants, et els parents, d’autres parents, ce qui participe un projet social qui peut alléger cette période difficile du divorce.