Qu’est-ce que le pied tombant ?

Maladie rhumatismale qui se manifeste par une douleur, une inflammation et une rougeur de l’articulation touchée, le plus souvent le pied.

Découvrez les causes de ce type d’arthrite, les symptômes et le traitement habituel de cette affection.

Qu’est-ce que le pied tombant ?

Le pied tombant est un type d’arthrite qui provoque une douleur intense au niveau de l’orteil. Il s’agit, comme l’expliquent les spécialistes, d’une accumulation d’acide urique dans le sang qui entraîne une inflammation de l’orteil. Quand cela se produit-il ? Lorsque les reins sont incapables d’éliminer le composé à la vitesse requise.

Bien que le pied tombant affecte le plus souvent le pied, d’autres articulations peuvent également être touchées, comme les chevilles, les genoux, les coudes, les poignets et les doigts.

Selon les données de 2019, on estime qu’une personne sur trois touchée par cette affection n’est pas diagnostiquée.

Pour en savoir un peu plus sur cette maladie rhumatismale, il est important de distinguer l’hyperuricémie du pied tombant

L’hyperuricémie signifie est un taux élevé d’acide urique dans le sang. Le niveau de référence est de 6,8 mg/dL, soit le point de cristallisation de l’acide urique.

Causes du pied tombant

Les principales causes d’un taux trop élevé d’acide urique dans le sang peuvent être dues à la consommation d’aliments riches en purines, à la tendance de l’organisme à accumuler l’acide urique ou à une mauvaise élimination de celui-ci.

Il existe une série de facteurs de risque qui augmentent les chances de souffrir de ce type d’arthrite :

  • obésité,
  • diabète,
  • maladies rénales,
  • prise de certains médicaments
  • facteur génétique,
  • âge,
  • sexe…

Car oui, le pourcentage d’hommes atteints de cette arthrite est plus élevé que celui des femmes.

Quels sont les symptômes du pied tombant ?

  • Douleur
  • gonflement
  • rougeur
  • raideur de l’articulation
  • chaleur
  • une augmentation de la température de l’articulation concernée
  • tendresse
  • fièvre

Traitements

Dans la grande majorité des cas, le traitement indiqué par les professionnels est la prise de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques pour faire face aux symptômes.

Toutefois, en fonction des niveaux d’acide urique dans le sang, des médicaments sont également souvent prescrits pour les réduire si nécessaire.

Une façon de soulager la douleur d’une crise est de placer des compresses froides sur l’articulation.

Colchicine et pied tombant

L’un des médicaments directement associés au pied tombant est la colchicine.

L’explication ? Une étude clinique a montré que la colchicine empêche l’organisme de générer une réponse auto-immune et auto-inflammatoire importante, et en même temps dommageable et disproportionnée.

Il s’agit d’un médicament, produit à partir d’une plante médicinale, qui se prend par voie orale et qui est soumis à la prescription d’un médecin. Si vous voulez en savoir plus sur la colchicine, poursuivez votre lecture !

Conseils pour prévenir le pied tombant

  • Buvez beaucoup d’eau.
  • Adopter une alimentation riche en fruits et légumes
  • Éviter la consommation d’alcool
  • Faire de l’exercice quotidiennement
  • Réduire la consommation de viande rouge, de poisson et de fruits de mer.

En cas de doute, de ne pas hésiter à consulter votre médecin traitant ou un spécialiste professionnel.