7 avantages d’une chaudière à condensation

7 avantages d’une chaudière à condensation

Si vous envisagez de changer votre chaudière ou d’en installer une nouvelle, voici tout ce que vous devez savoir sur les chaudières à condensation et les avantages qu’elles apportent à votre foyer.

7 avantages d’une chaudière à condensation

Une chaudière à condensation est l’un des appareils de chauffage les plus efficaces du marché. Cette chaudière intègre une série d’innovations pour la réduction des gaz toxiques dans l’atmosphère, ainsi qu’une augmentation de l’efficacité, du confort et de la sécurité dans notre maison.

En raison des directives européennes pour réaliser des systèmes de plus en plus efficaces, dans le but de réduire les besoins énergétiques et d’atteindre une décarbonisation totale en 2050, depuis 2015, seules les chaudières à condensation peuvent être fabriquées. Ainsi, les chaudières atmosphériques, les chaudières étanches normales et les chaudières à faible taux de monoxyde d’azote disparaissent progressivement.

Dans le même temps, seules les chaudières à condensation sont restées, car elles ont amélioré l’efficacité énergétique des modèles précédents pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Qu’est ce qu’une chaudière à condensation ?

Les chaudières à condensation sont une évolution des chaudières à gaz étanches, avec une conception adaptée pour mieux utiliser l’énergie thermique générée lors de la combustion. Ils fonctionnent en exploitant la chaleur générée par le refroidissement de la vapeur d’eau contenue dans les fumées de condensation.

Dans les chaudières atmosphériques et étanches normales, les fumées évacuées peuvent atteindre jusqu’à 150ºC, ce qui empêche la condensation et facilite la sortie des fumées. Avec les fumées, de la vapeur d’eau est également expulsée vers l’extérieur, qui contient de la chaleur latente qui est perdue, et dont les chaudières à condensation tirent parti.

Avantage n°1 : Haute efficacité énergétique

Les chaudières à condensation sont les chaudières les plus efficaces grâce à l’utilisation de l’énergie thermique contenue dans les fumées de combustion. Si l’on compare une chaudière à gaz murale étanche, qui était installée jusqu’à récemment, et une chaudière à condensation, on constate que la différence de rendement est relativement importante.

Prenons un exemple concret : pour une chaudière murale étanche à combustion de 20 kW, le rendement de la combustion doit être compris entre 70 % et 90 % selon la directive 92/42/CEE, et a une puissance modulable de chauffage et d’ECS de 7 000 à 20 000 kcal/h.

En revanche, dans une chaudière à condensation, et avec des caractéristiques similaires, la technologie de condensation se caractérise par l’utilisation d’un pré-mélange air-gaz, qui permet d’obtenir de meilleures performances et un rendement énergétique pouvant atteindre 109,8 %. Et la puissance fournie par la chaudière est modulable avec une plage d’utilisation de 4 128 à 20 640 Kcal/h.

Avantage n°2 : une meilleure réglementation en fonction de la demande

Dans les chaudières classiques, la température des gaz de combustion et de l’eau de la chaudière est supérieure au point de rosée des gaz de combustion. Ainsi, les gaz de combustion sont évacués avec toute leur énergie thermique et les résidus de combustion. Cette circonstance les empêche de s’adapter efficacement aux variations de la demande de consommation d’eau chaude.

Comme nous l’avons déjà expliqué, cela ne se produit pas avec les chaudières à condensation, puisque l’on utilise l’énergie des fumées, en absorbant une grande partie de leur température et en générant de la condensation avec les résidus de combustion, tout en abaissant la température des fumées en dessous du point de rosée.

L’humidité contenue dans les fumées se condense alors et dégage plus de température, qui est utilisée par l’eau entrant dans la chaudière pour le chauffage ou l’eau chaude sanitaire.

Avantage n°3 : plus silencieuse

Les chaudières à condensation fonctionnent en continu, c’est-à-dire qu’elles modulent leur flamme en fonction de la demande, ce qui permet d’éviter le bruit explosif typique des chaudières traditionnelles lorsqu’on demande de l’eau chaude et que la chaudière s’allume et s’éteint.

De plus, le ventilateur qui injecte le mélange air-gaz est également modulant, il s’adapte donc à la quantité de carburant que nous brûlons, et est donc plus silencieux.

Ce mode de fonctionnement est très similaire à la technologie inverter des climatiseurs, de sorte que le fonctionnement est toujours plus fluide, sans autant d’arrêts et de démarrages toujours très brusques, qui entraînent une consommation d’énergie plus élevée, font plus de bruit et accélèrent le vieillissement de l’équipement, nécessitant plus de maintenance.

Avantage n°4 : Économies sur les factures de gaz

Grâce à l’utilisation de la chaleur des fumées, ainsi qu’à la possibilité de moduler la flamme dans le brûleur, c’est-à-dire de moduler la consommation de gaz en fonction de la température d’entrée de l’eau, les chaudières à condensation sont en mesure d’obtenir une économie comprise entre 25 et 30 % de la consommation d’énergie, par rapport à une chaudière traditionnelle.

Cela signifie que, dans la consommation mensuelle de gaz pour notre chauffage et notre eau chaude sanitaire, une économie est réalisée par rapport à la consommation d’une chaudière étanche normale de caractéristiques similaires. On peut donc dire que, lorsqu’on remplace une chaudière par une autre, le coût est amorti en quelques années.

Avantage n°5 : Réduction des émissions polluantes

Comme nous l’avons déjà mentionné, lorsque l’humidité contenue dans les fumées de combustion se condense, les gouttelettes de condensation entraînent avec elles une partie des restes de cette combustion, des particules de carbone, avec le soufre contenu dans les gaz de combustion, et d’autres saletés polluantes. Grâce à cela, les chaudières à condensation réduisent les émissions d’oxyde d’azote (NOx) et de dioxyde de carbone (CO2) jusqu’à 70 %.

Grâce à ce procédé, les fumées de combustion sont considérablement refroidies jusqu’à une température d’environ 45°C, voire moins. Cela a conduit à la mise au point et à la fabrication de cheminées en matière plastique, moins chères et plus faciles à utiliser que les cheminées métalliques antérieures.

Le remplacement des chaudières atmosphériques et étanches par l’installation de chaudières à condensation permettrait de réduire considérablement les émissions de gaz polluants, responsables des pluies acides et de l’effet de serre dans notre atmosphère.

Avantage n°6 : Facilité d’installation

Les fabricants ont mis au point des gabarits de fixation pour faciliter l’installation des chaudières à condensation, mais ils ne sont pas les premiers. De cette façon, le gabarit avec un poids très faible est facilement vissé au mur. Ces inserts sont équipés de languettes saillantes qui s’insèrent dans de petites ouvertures à l’arrière de la chaudière.

De cette manière, le gabarit métallique peut être vissé au mur par une seule personne et la chaudière peut être accrochée facilement. Les raccordements de l’eau chaude, du chauffage, du gaz et des conduits de fumée peuvent alors être effectués.

Avantage n°7 : Aides et subventions

Les chaudières à condensation ont jusqu’à présent l’avantage de bénéficier d’aides ou de subventions car il s’agit d’équipement de chauffage qui améliore l’efficacité énergétique des habitations.

Ces aides vont bientôt disparaître, mais tant que certaines administrations les considèrent comme un élément d’amélioration dans le cadre de la qualification énergétique des logements, nous pourrons en profiter.